L’immobilier face au boom d’internet

L’innovation fait partie du quotidien de l’immobilier, comme par exemple le rachat de Capifrance et Optihome par Artémis, holding patrimonial de la famille Pinault, l’année dernière, permettant ainsi l’explosion du nombre d’agents indépendants sans boutiques et payés à la commission. Des agences low-cost ont également fleurit, coupant les tarifs grâce au principe du tout faire soi-même: on se demande alors si le vendeur a encore besoin d’agence.

Les agences traditionnelles peinent donc face à tant de nouveaux concurrents.

Dans ce contexte, il y a de vrais enjeux, pour les agences immobilières, à mieux capter l’attention des particuliers. Une réponse à cet enjeu peut être  les réseaux sociaux. Avec ces nouveaux moyens de communication, vous, en tant que particulier à la recherche d’un bien, disposez de plus d’annonces, plus de choix, de visibilité et avez la possibilité d’échanger avec d’autres clients. Bref, la communication immobilière via internet prend tout son sens.

Et c’est dans ce sens que doit aller l’évolution du marché immobilier.

Nous arrivons donc à un système qui permet bien plus d’interactions, de possibilités et d’ouvertures que les agences traditionnelles. Entre particuliers, pour les professionnels ou alliant les deux, chaque réseau a son originalité, sa puissance et sa philosophie. Ainsi http://Urban-Profil.com a pris le parti de la globalisation et du marketing horizontal, alors que beaucoup de réseaux restent très nationaux, mais aussi de la gratuité et de la transparence, en permettant aux utilisateurs de noter et recommander les agents immobiliers à leurs proches. Les membres y retrouvent donc des annonces dans le monde entier grâce à la géolocalisation, mais également tous les professionnels de l’immobilier (financement, décorateurs, architectes, investisseurs, ou encore promoteurs, notaires et marchands de biens). Nous avons essayé de mettre à votre dispositions des outils efficaces pour vos transactions immobilières se passent le mieux possible !

Le Web 2.0 (réseaux sociaux) a toute sa place dans le secteur de l’immobilier.

VN:F [1.9.22_1171]
Votez pour ce article :
Rating: 1.5/5 (1 vote cast)
L'immobilier face au boom d'internet, 1.5 out of 5 based on 1 rating